Budget participatif : valoriser l’art dans l’espace public

Villeurbanne lance son premier budget participatif et permet dans ce cadre à chacun.e de proposer des idées de création, d’aménagement ou d’équipement pour rendre la vi(ll)e plus agréable. Villeurbanne curiosités soutient la valorisation du patrimoine artistique villeurbannais par la création de “cartels” accompagnant les œuvres installées dans l’espace public. Vous pouvez soutenir le projet sur la page ci-contre : participez.villeurbanne.fr/processes/BP2021/f/52/proposals/535

[Mise à jour 14 novembre 2021. 39 projets ont été retenus sur les 300 proposés dans le cadre du budget participatif de la ville, le projet de valorisation des œuvres d’art dans l’espace public en fait partie. Votez pour ce projet – parmi d’autres – sur le site dédié avant le 12 décembre. Pour toute demande, veuillez m’écrire sur Instagram @villeurbannecuriosites ou par e-mail : curiositesvilleurbanne@gmail.com]

Les rues de Villeurbanne constituent un véritable musée en plein air. Une centaine d’œuvres sont installées dans l’espace public : au détour d’une place, dans les jardins, près des écoles… Certaines sont anciennes, d’autres récentes. On passe à côté d’elles parfois sans les remarquer ; d’autres, à l’instar des ronds-points, ont une renommée qui franchit les frontières de notre ville. Souvent créées à l’initiative de la municipalité grâce au “1% artistique” – un dispositif qui permet d’allouer à hauteur de 1% du budget total d’une construction ou de l’extension de bâtiments publics la production d’une œuvre d’art -, elles témoignent de l’histoire du quartier dans lesquelles elles sont implantées.

Faciliter l’accès des habitant.es à l’art en leur permettant d’identifier le nom et prénom de l’artiste, connaître le titre de l’œuvre, l’année de sa réalisation, éventuellement le contexte de production et quelques pistes d’interprétation me paraît important. Dans les musées, des étiquettes appelées « cartels » mentionnant ces différents renseignements sont systématiquement apposées près des œuvres pour permettre aux visiteur.ses d’en apprendre d’avantage. La majorité des œuvres d’art installées dans l’espace public à Villeurbanne ne sont pas accompagnées d’informations. Les exceptions se comptent sur les deux mains. La mise en place d’outils pédagogiques est indispensable pour que chacun puisse comprendre, interpréter et s’approprier les œuvres dans l’espace public. À la différence des jardins ou des cimetières pour lesquels il existe des plans ou des guides, distribués gratuitement à l’espace Info, il n’y en a pas pour les œuvres d’art. Les données en ligne, en particulier sur le site internet de la ville, sont trop superficielles et les quelques sources écrites au sujet de l’art dans l’espace public sont incomplètes et très confidentielles. L’installation de « cartels » à proximité des œuvres semble être la solution la plus facile (la plus rapide et la plus économique) à mettre en place pour valoriser l’art dans l’espace public.

Plusieurs exemples villeurbannais peuvent servir de modèles. Aux cimetières de Cusset, des plaques permettent de distinguer les tombes d’illustres personnages et monuments importants. Dans le métro, à la station Gratte-Ciel notamment, le Sytral a mis en place des pancartes à proximité de chaque œuvre installée (à noter qu’il existe un catalogue des œuvres consultable en ligne). Il en va de même pour les quelques cartels existants (photos ci-dessous à l’appui).

Voter ne vous prendra qu’une minute. Connectez-vous ou inscrivez-vous sur le site participez.villeurbanne.fr avant le 12 décembre. Dans le menu principal, cliquez sur “votez pour les projets”, sélectionnez entre 3 et 5 projets – valoriser l’art dans l’espace public ou autres – que vous souhaitez soutenir.

Vous aimerez aussi...